REImu – Réseaux d’Eau Intelligents multiusages

Rendre « intelligents » les réseaux de distribution d’eau

Projet financé avec le concours de l’Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional

La Société du Canal de Provence dispose de réserves suffisantes pour assurer les besoins en eau de ses clients et des territoires où elle est présente. Dans un contexte de changement climatique de plus en plus prégnant, ces réserves doivent être préservées au mieux et utilisées au plus près des besoins de chacun, qu’il soit particulier, agriculteur, industriel, collectivité…

A cette fin, la SCP a décidé de lancer le programme « REImu » qui vise à optimiser l’utilisation qui est faite de l’eau en tant que ressource. Ce programme a pour ambition de mettre au point et de tester des outils de gestion des réseaux de distribution puis, d’optimiser le partage des capacités de ses réseaux pour tous les usages attendus. REImu s’appuiera, entre-autres, sur des technologies de type Big Data et sur l’Intelligence Artificielle pour imaginer l’utilisation de l’eau de demain.

REImu poursuit 3 grands objectifs :

Ce projet a été élaboré en deux phases distinctes. La première est d’ordre « expérimental » et vise à mettre au point puis à valider des dispositifs tant techniques qu’organisationnels. Une fois validée, une seconde phase pourra voir le jour avec un déploiement à plus grande échelle.

Moderniser, optimiser

Dans la première étape de démonstration, la SCP a identifié des réseaux dits « pilotes » qui servent de bases de tests pour l’élaboration des services de demain. Des compteurs communicants, et autres objets connectés, sont déployés sur ces réseaux.

Ces compteurs communicants assurent la télé-relève des index de consommation d’eau, comme cela se pratique couramment sur les réseaux urbains d’eau potable. La communication s’opère grâce à des modules radio, des têtes émettrices sécurisées, qui sont directement associées aux compteurs.

Une nouvelle prise d’irrigation appelée « Prisunik » est en cours de conception et de développement pour une future adaptation à toutes les bornes existantes, un comptage communicant et fiable, une réduction du poids rendant plus facile sa manipulation lors de la manutention… Le but est de mieux répondre aux besoins des clients agriculteurs et aux enjeux d’amélioration de la desserte, par plus de souplesse et de réactivité, et d’élaborer de nouvelles dispositions contractuelles adaptées à l’évolution de l’usage d’irrigation.

L’infrastructure « Big Data » nouvellement créée analysera et rapprochera les données des différents capteurs et d’autres sources d’information, comme les données météo par exemple, afin de les valoriser au profit de l’ensemble des bénéficiaires, usagers (clients ou non clients de la SCP) comme exploitants.

Des avantages pour un usage responsable de l'eau

En se connectant à « l’Agence en Ligne/Mon Compte Client », le client alimenté via un compteur communicant aura la possibilité de :

  • Visualiser directement l’évolution de sa consommation mensuelle, hebdomadaire, journalière et même horaire grâce à un graphique,
  • Être notifié d’alertes, qui se mettront en place progressivement, en cas de surconsommation, de suspicion de fuite…

Les données de consommation sont valorisées avec d’autres données (météo…) pour informer les usagers des territoires sur les besoins en eau et les risques climatiques.

La télé-relève assure un suivi et un diagnostic à distance sans avoir besoin d’attendre le déplacement d’un technicien sur place pour lire l’index directement au compteur. Au-delà, la valorisation croisée des données permet de détecter les anomalies sur le réseau, d’évaluer plus facilement les performances des réseaux (comme les taux de fuites), d’optimiser l’utilisation des capacités des réseaux et la qualité de la desserte aux clients, de prévoir et prévenir les pointes de consommation, de gérer les situations critiques, d’affiner les hypothèses de conception des réseaux pour optimiser les investissements, etc.

La SCP s'engage

Elle entretiendra, à sa charge, le matériel installé (qui est la propriété de la SCP).  

Les données de consommation sont recueillies dans le strict respect de la réglementation. Elles sont sécurisées et exclusivement à l’usage de la SCP pour les finalités présentées.

 

 

L’aide prévisionnelle FEDER attribuée au bénéficiaire pour la réalisation de l’opération s’élève à un montant de 1 411 911,00 € maximum